2018

Málaga

ET FELLINI RÊVA DE PICASSO...

Fellini-Picasso
Fellini-Picasso
Fellini-Picasso
Fellini-Picasso
Fellini-Picasso
Fellini-Picasso
Fellini-Picasso
Fellini-Picasso
Fellini-Picasso
Fellini-Picasso
Fellini-Picasso
Fellini-Picasso
Fellini-Picasso
Fellini-Picasso
Fellini-Picasso
Fellini-Picasso
Fellini-Picasso

Commissariat d’exposition

Direction de la publication 

59 œuvres de Picasso (huiles sur toile, dessins, eaux-fortes, aquatintes, céramiques, bronzes…), 31 dessins de Fellini, 90 photographies de plateau et de tournage, 9 affiches de films, 21 revues et ouvrages,1 scénario original annoté, montage de séquences de films et documentaires, archives et documents originaux

Malaga

Museo Picasso Málaga, 13 février-13 mai 2018

Présentation

Federico Fellini (1920-1993), reconnu comme l’un des plus grands cinéastes du XXe siècle, auteur de films célèbres parmi lesquels la mythique Dolce vita (1960), l’onirique 8 ½ (1963), ou l’autobiographique Amarcord (1973), vouait une profonde admiration à Pablo Picasso (1881-1973). 
Le peintre espagnol, qu’il rencontra au moins une fois dans la réalité lors du festival de Cannes de 1961, est apparu à quatre – voire cinq – reprises dans les rêves que Fellini consigna par le dessin entre 1961 et 1990 à la demande de son analyste jungien, le Dr Bernhard.
Ces rencontres oniriques avec Picasso sont rassemblées dans Le Livre de mes rêves, deux très gros volumes qui ont été réunis en un seul à la mort de Fellini, couvrant trente années de rêves et de dessins de rêves.
À chaque fois, le Picasso rêvé se montre chaleureux, amical et paternel, encourageant ainsi Fellini dans son art. Pour le cinéaste, Picasso est une « force irradiante, un stimulus, un compagnon de voyage ». Le Maître de toutes les révolutions artistiques du XXe siècle surgit à des moments de doute ou de crise pour Fellini. Ces rêves interviennent bel et bien à des moments-clefs du parcours cinématographique de Fellini où autobiographie, Antiquité et femmes se mêlent et se rencontrent. Bien qu’enfouis dans les rêves, les ingrédients qui l’unissent à Picasso sont bien ceux-là. 
La rencontre proposée entre ces deux personnalités au Museo Picasso de Málaga, comme celle à venir à Paris à La Cinémathèque française, n’est pas une comparaison mais un véritable dialogue intériorisé, au-delà des médiums, de la distance géographique et du temps, à travers les sujets que ces deux génies chérissaient tant l’un et l’autre (la femme, la sexualité, la danse et la corrida, le cirque)  ou auxquels ils se sont confrontés (l’Antiquité), en s’appuyant sur une sélection de dessins, d’affiches, de photographies mais aussi d’accessoires, de costumes et de films de Fellini ainsi que sur des œuvres de Picasso (toiles, gravures, sculptures) allant des années 1905 à la fin des années 1960.

Exposition

Museo Picasso Málaga : 

Commissariat d’exposition : Audrey Norcia
Co-production : Museo Picasso Málaga et La Cinémathèque française
Avec la collaboration de : Fundación Almine y Bernard-Ruiz Picasso para el Arte ; Comune di Rimini-Archivio Federico Fellini ; Festival de Málaga. 
Mécénat : Caixa Bank.

Publication

Y Fellini soñó con Picasso, Málaga, Fundacion Museo Picasso, 2018. 288 pages.

Catalogue d’exposition, Málaga, Museo Picasso.

Avec les contributions de : Orlando Arroyave, José Lebrero Stals, Jean-Max Méjean, Gérald Morin, Audrey Norcia, ainsi que des essais de Federico Fellini et de Tullio Kezich (biographe de Fellini).

Direction de la publication : Audrey Norcia
Coordination éditoriale : Iciar Cabrinetty, Museo Picasso Málaga

Conception et réalisation graphiques : Lacasta Design